Lycée en Sud Loire : Saint-Philbert candidate

Le maire, Stéphan Beaugé, et l'équipe municipale se mobilisent pour que le nouveau lycée du Sud Loire soit construit à St Philbert de Grand Lieu.

Enfance et Jeunesse, Vie locale

Publié le mardi 19 décembre 2017

Saint-Philbert de Grand Lieu est la candidate naturelle et légitime

Le conseil régional des Pays de la Loire a annoncé la création d’un nouveau lycée dans le Sud Loire. Ce projet est nécessaire compte tenu de la saturation des lycées au sud d’agglomération nantaise. Les élus régionaux doivent maintenant trancher sur sa localisation. Le choix doit se faire sur des éléments objectifs. A cet égard, « Saint-Philbert de Grand Lieu est la candidate naturelle et légitime » précise Stéphan Beaugé, maire de St Philbert.

De nombreux atouts

« L’évolution démographique de notre bassin de vie est notre premier atout. » Saint-Philbert de Grand Lieu accueille en effet plus de 2800 élèves dont 1550 au sein des trois collèges implantés sur la commune. Les effectifs scolaires enregistrent une progression de plus de 8% par rapport à septembre 2014, ce qui confirme la fonction de centralité jouée par la commune au cœur du Pays de Retz. Selon les données INSEE entre 2008-2013, la commune a accueilli 1002 personnes supplémentaires (soit +2.5 % par an).

En termes d’aménagement du territoire, la construction d’un lycée à Saint-Philbert de Grand Lieu s’impose. « Cet établissement scolaire structurant permettra d’accompagner une dynamique de territoire, de permettre aux élèves de bénéficier d’un parcours scolaire de proximité, dans un cadre idéal. »

Proximité avec les équipements sportifs et culturels

Pour accueillir ce futur lycée, la ville dispose d’une parcelle constructible de 6 ha réservée, située sur le secteur des Grenais en continuité du collège Julie Victoire Daubié et à proximité immédiate des équipements culturels et sportifs des communes et adapté aux cars scolaires. En outre, cet établissement bénéficiera de la proximité des 24 équipements sportifs dont un terrain de football synthétique, un mur d’escalade, une piste d’athlétisme, un centre aquatique.« Toute mon équipe municipale est mobilisée à mes côtés pour ce projet. »
Les Philibertins se mobilisent également pour le futur lycée comme en témoigne la pétition lancée par un parent d’élève, en ligne sur le site change.org.